FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Berlin Classics  0300995BC
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Bach : Passion selon St. Jean. Nylund, Pieper, Lichdi, Scheibner, Hönisch, Grünert.
Format : 2 CD Digipack
Durée totale : 01:47:31

Enregistrement : 2017
Lieu : Dresde
Pays : Allemagne
Prise de son : Live / Stereo

Label : Berlin Classics
Référence : 0300995BC
EAN : 0885470009957
Code Prix : DM029A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 07/02/2018

Genre : Classique
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Passion selon St. Jean, BWV 245

Camilla Nylund, soprano
Nicole Pieper, alto
Tilman Lichdi, ténor
Andreas Scheibner, basse
Falko Hönisch, vox Christi
Kammerchor der Frauenkirche Dresden
Ensemble Frauenkirche Dresden
Matthias Grünert, direction

Commençons par la prise de son par ailleurs claire et définie: un mixage ésotérique nous fait perdre l'intervention des solistes et chaque voix semble prise en étau. Orchestre et chœurs parfaits, continuo admirable mais des solistes asphyxiés, perdus dans une jungle instrumentale omniprésente. En revanche et heureusement les récitatifs échappent à cette coercition sonore. C'est forcément gênant à l'écoute quant à l'impact dramaturgique de cette Passion selon Saint Jean, enregistrée il est vrai live depuis la Dresdner Frauenkirche par un ensemble et un chœur de cette même ville, 300 ans exactement après sa création à Leipzig en 1724 (Sa première mouture car elle fut remaniée par la suite). Le chef et cantor Matthias Grünert tente de privilégier la progression dramatique : lisibilité et articulation, évidente dans la conduite des récitatifs. Elle demeure aussi dans les chœurs et les chorals. Il suffit d'écouter les reprises haletantes du chœur initial "Herr unser Herrscher" et l'expression soignée de l'évangéliste Tilman Lichdi. Hélas les deux airs (et les deux chanteuses alto et soprano) de la première partie sont éclipsés par les hautbois et les flûtes. Le douloureux "Ach mein Sinn..." est lui en revanche incarné par le même Lichdi. Après quelques chœurs et récits funestes (Jésus accusé par le peuple juif), le "Kreuzige !" résonne jusqu'à assourdir. L'air de ténor Erwäge nous gratifie d'un duo (d'une lutte?) ténor violoncelle où ce dernier semble l'emporter, puis c'est au tour de la basse d'entonner son "Eilt ihr..." relayé par un continuo furioso. Jésus jugé puis conduit au supplice. Le "Es ist vollbracht" chanté avec des pincettes par la voix frêle de Nicole Pieper est vidé de son sens, tout comme le "Zerfliesse mein Herze" peu porté par Camilla Nylund et desservi encore par son accompagnement. Reste la descente de la croix, la mise au tombeau et la morale de l'histoire illustrée par le choral final "Ach Herr lass dein lieb Engelein" qui nous étreint malgré tout. Une passion d'une authentique ferveur en dépit de l'écueil de la prise de son et l'inégalité des solistes. (Jérôme Angouillant)

Having enjoyed great success with the Christmas Oratorio and the B minor Mass, the Chamber Choir and ensemble frauenkirche dresden under the direction of Frauenkirche music director Matthias Grünert now continue their series of great works by Johann Sebastian Bach. Their St John Passion live from Dresden’s Frauenkirche enthralled audience and critics alike at Passiontide 2017. Release on a double CD not only makes this great work readily accessible at home, it transports you directly into an unforgettable evening of drama. Matthias Grünert, the Frauenkirche’s Erster Kantor since the church’s rededication, is the seasoned Bach expert who leads the Chamber Choir and ensemble frauenkirche dresden through the Passion. These experienced musical partners are complemented by a group of internationally renowned soloists: Camilla Nylund (soprano) and Andreas Scheibner (bass), both Kammersänger of the Land of Saxony, Nicole Pieper (alto), Falko Hönisch (Vox Christi) – and at their head Tilman Lichdi (Evangelist), one of the great recitative tenors of our day. Bach’s Passio secundum Johannem is the later of the two Passions of his that have come down to us complete. It portrays the dramatic turns of events and fateful inevitability of the last hours of Jesus, the Christ, “intensely, and altogether with genius, notably in the choruses,” or so Robert Schumann concluded. Amazingly, the St John Passion is the only one of Bach’s oratorical works that never received final form at his hands, as he was revising it and changing its conceptual approach over the course of his entire life. Although Bach and particularly his vocal oeuvre is often associated with Leipzig, he and his music are just as well suited to Dresden, the Florence of the Elbe – where for years on end he had petitioned the Elector for the title of “Court Composer”. The city’s Frauenkirche provides the perfect backdrop to the intense drama of the Passion music, having a direct link to Bach: it was in this church, in the year 1736, that the great Thomaskantor played the newly dedicated organ in that sacred place where his “Passion according to John” was to be enacted almost three hundred years later.

.  Ecrire une critique
Commander ce produit

21,12 €
Prix catalogue : 30,18 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°59 - 04/2018
ClicMag n°59 - 04/2018
Infos label
Berlin Classics
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.