FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Hyperion  CDA67980
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.
5 de Diapason
Diapason de février 2015
Critique de Laurent Marcinik
Page n° 76
Format : 2 CD
Durée totale : 01:29:40

Enregistrement : 01/08/2013
Lieu : Berlin
Pays : Allemagne
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Hyperion
Référence : CDA67980
EAN : 0034571179803
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2014
Date de sortie : 03/12/2014

Genre : Classique
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
L'Art de la fugue, BWV1080
Wenn wir in höchsten Nöten sein "Vor deinen Thron tret ich hiermit", BWV668a

Angela Hewitt, piano

A l'affiche : une grande pianiste, un grand piano. La pianiste : Angela Hewitt clos son intégrale par son point culminant : l'Art de la Fugue, sommet du grand œuvre de Bach. Le piano est un Fazioli, la limousine du piano à queue. Ce qui frappe d'emblée, c'est l'entente à double fond de l'une (l'interprète) avec l'autre (l'instrument). Hewitt nous fait entendre la stupéfiante qualité de son Fazioli et ce dernier magnifie le jeu clair et perlé de la pianiste. Le premier contrepoint surprend par une volonté préméditée de fleurir le discours en y injectant de subites appogiatures. Depuis Glen Gould, Grigori Sokolov ou Zoltan Kocsis, on avait plutôt l'habitude d'un phrasé rectiligne, linéaire, absolument rigoureux et qui d'ailleurs n'empêchait nullement l'expression de la couleur et du chant, ceux ci passant derechef par la splendeur du contrepoint. La pianiste canadienne note dans son journal de bord (la notice du CD) où elle décrit ses humeurs et ses réflexions : « Ce que j'en avais entendu ne m'avait jamais semblé enthousiasmant, je ne pouvais pas croire que Bach ait écrit à la fin de sa vie quelque chose d'ennuyeux ». Au fil des contrepoints, des entrées successives, des sujets inversés, renversés, ou même savamment bouleversés, des fugues en miroir, des strettes en folie, Angela Hewitt délaisse la dentelle pour se contenter de faire le job. C'est une prouesse étant donné la complexité de la partition. Elle décrypte non sans élégance, avec le doigté qu'on lui connait, cet écheveau maniaque de voix, de lignes juxtaposées, avec l'objectif de restituer ce subjuguant patchwork contrapuntique en restant fidèle au grand Jean Sébastien. La pianiste instille quand même dans cette lecture probe de la partition, des tempi variés, parfois un rubato bien senti, des inflexions rythmiques salutaires (contrepoints 8 et 11), un brin d'emphase (premiers contrepoints) et, heureusement, une certaine dose d'appropriation. Pour le quatorzième contrepoint à trois sujets, Angela Hewitt choisit de le laisser en l'état d'inachèvement pour le compléter du choral « Wenn wir in höchsten Nöten sein » choral que Carl Philip avait ajouté lui-même de façon à boucler la première édition de l'œuvre, comme un suprême adieu à l'œuvre et à la figure paternelles. Laissons la conclusion au journal d'Angela: « Jouer ce prélude après la fugue inachevée, séparée par un long silence, provoque une incroyable émotion, le compositeur se trouvait alors confronté à sa propre mort. Il y fit face avec une grande force, une totale acceptation, et même avec joie ». Edifiant. (Jérôme Angouillant)

L'enregistrement tant attendu d'Angela Hewitt reprenant l'ultime chef-d'œuvre de Bach, L'Art de la fugue, vient parachever son intégrale de Bach pour Hyperion—un enregistrement révélateur, fruit de nombreuses exécutions à travers le monde qui lui ont valu de nombreuses louanges et des millions de fans dévoués. Avec ses décennies d'expérience derrière elle, elle insuffle un air frais à cette œuvre extrêmement complexe de Bach, l'interprétant avec une clarté toute crystalline et une profonde sincérité.

Angela’s much-awaited recording of Bach’s ultimate masterpiece, The Art of Fugue, is destined to be the crowning achievement of her Bach cycle for Hyperion—a revelatory recording and performing project which has taken her all over the world and won her international acclaim and millions of dedicated fans. With decades of experience behind her, she breathes fresh air into the most complex keyboard-writing of Bach, bringing it to life with crystalline clarity and thoughtful sincerity.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Brahms : Sextuors à cordes. Quatuor Sine Nomine, Pache, Guye.
Brahms : Sextuors à cordes. Quatuor Sine Nomine, Pache, Guye.

Aloÿs Fornerod : Un portrait. Pellagaud, Zhukova, Julien, Shevchenko, Chollet, Siffert.
Aloÿs Fornerod : Un portrait. Pellagaud, Zhukova, Julien, Shevchenko, Chollet, Siffert.

Le Quatuor Léner joue Haydn, Mendelssohn, Mozart et Dvorák.
Le Quatuor Léner joue Haydn, Mendelssohn, Mozart et Dvorák.


Satie : Socrate. Hannigan, de Leeuw.
Satie : Socrate. Hannigan, de Leeuw.


Evgueni Mravinski dirige Chostakovitch : Symphonies n° 5, 8 et 12.
Evgueni Mravinski dirige Chostakovitch : Symphonies n° 5, 8 et 12.


Wilhelm Kempff joue Beethoven : Concertos pour piano.
Wilhelm Kempff joue Beethoven : Concertos pour piano.


Beethoven, Haydn, Liszt : Trios pour piano. Armstrong, Bielow, Brendel.
Beethoven, Haydn, Liszt : Trios pour piano. Armstrong, Bielow, Brendel.


Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 2. La Stagione, Schneider.
Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 2. La Stagione, Schneider.


Full Well She Sang : Les femmes et la musique du Moyen-Âge à la Renaissance. The Toronto Consort.
Full Well She Sang : Les femmes et la musique du Moyen-Âge à la Renaissance. The Toronto Consort.


Smetana : Mà Vlast, cycle de poèmes symphoniques. Kubelik.
Smetana : Mà Vlast, cycle de poèmes symphoniques. Kubelik.


Joseph Jongen : Symphonie Concertante, op. 81. Schmitt, Haselböck.
Joseph Jongen : Symphonie Concertante, op. 81. Schmitt, Haselböck.


Bach : Concertos pour clavecin, vol. 3. Pinnock, Spaans, Mohlin, Mortensen.
Bach : Concertos pour clavecin, vol. 3. Pinnock, Spaans, Mohlin, Mortensen.


York Bowen : Les sonates pour piano. Driver.
York Bowen : Les sonates pour piano. Driver.


A Book of Chorale-Settings for Johann Sebastian, Vol. 8 : Trust in God, Cross...
A Book of Chorale-Settings for Johann Sebastian, Vol. 8 : Trust in God, Cross...


Telemann : Musique sacrée. Jacobs, Stölzel.
Telemann : Musique sacrée. Jacobs, Stölzel.


Scelsi Edition, vol. 10 : Les œuvres pour violon. Lin.
Scelsi Edition, vol. 10 : Les œuvres pour violon. Lin.


Nino Rota : Œuvres choisies pour piano. Seibert.
Nino Rota : Œuvres choisies pour piano. Seibert.


De Koven : Robin Hood
De Koven : Robin Hood

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°60 - 05/2018
ClicMag n°60 - 05/2018
Infos label
Hyperion
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.