FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO999874
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Atterberg : Concertos pour violoncelle et pour cor. Schneider, Wiemes, Rasilainen.
5 de Diapason
Diapason de décembre 2015
Critique de Jean-Claude Hulot
Page n° 104
Format : 1 CD
Durée totale : 00:59:22

Enregistrement : 29/01-02/02/2007
Lieu : Hanovre
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : CPO
Référence : CPO999874
EAN : 0761203987429
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 30/09/2015

Genre : Classique
Kurt Atterberg (1887-1974)
Concerto pour violoncelle en do mineur, op. 21
Concerto pour cor en la majeur, op. 28

Nikolaj Schneider, violoncelle
Johannes-Theodor Wiemes, cor
Orchestre Philharmonique de la radio de Hanovre
Ari Rasilainen, direction

Deux œuvres concertantes au programme de ce disque publié par le label CPO qui continue amoureusement de collecter l'œuvre de Kurt Atterberg, compositeur suédois phare d'un certain néoromantisme nordique. Ces deux concertos dédiés au violoncelle et au cor sont révélateurs de la sensibilité si caractéristique d'Atterberg, musicien attaché à ce que la forme, toujours savante ne prenne jamais le dessus sur le chant et la délicatesse des climats. Composé durant une période tumultueuse de la vie du compositeur, en même temps que la symphonie n° 5 dite "Funèbre", le concerto pour violoncelle impose une atmosphère tragique dès l'entrée du premier mouvement Andante Cantabile. Atterberg qui travailla lui-même la partition sur l'instrument, ne vise pas le geste virtuose mais une expression franche et directe. Le violoncelliste Nikolai Schneider, sobre dans son échange avec l'orchestre, s'abandonne plus volontiers dans la cadence hispanisante. L'Adagio offre la primeur à une très belle ligne soliste en "méditation", surexposée à la touffeur d'un orchestre en retrait. Le dernier mouvement Allegro, assez conséquent (onze minutes), donne lieu à un dialogue dynamique entre un soliste inspiré, improvisant, et un orchestre un peu massif. Le concerto pour cor est d'une nature plus conventionnelle, il suit les canons traditionnels (forme sonate et lied) et vise surtout à mettre en valeur l'instrument en usant généreusement du registre aigüe. Johannes Théodor Wiernes restitue tout l'éclat et la bravoure dont il est paré. (Jérôme Angouillant)

Depuis une décennie, Kurt Atterberg reprend progressivement sa place dans le concert des compositeurs nordiques, une des toutes premières, juste après les statures écrasantes de Jean Sibelius et de Carl Nielsen. Le symphoniste est justement célébré, mais on oublie trop ses concertos. Truls Mork a révélé celui pour violoncelle dans un admirable disque BIS où l’accompagnait Krystian Järvi. Ce sombre poème, d’un élan irrépressible reste peu joué alors qu’il est assurément un des chefs-d’œuvre de la littérature concertante écrite pour cet instrument au XXe Siècle. Eh bien la nouvelle version ne pâlît en rien devant la précédente : le geste emporté d’Ari Rasilainen n’y est pas pour peux, qui sculpte le son, creuse le discours, mais la vraie surprise vient du soliste : Nikolai Schneider. Ce violoncelle si ample, qui projette et proclame si large surprend car il ose ici le discours inverse de celui qu’y tenait Truls Mork : plus véhément que lyrique, plus abrupt que chanté. Cet élève de David Geringas commence ici une carrière discographique qu’il faudra suivre. Le Concerto pour cor est tout aussi réussi, avec son orchestre inhabituel : cordes, piano et percussion, lui donnent des couleurs inédites, et la partie du soliste possède une fluidité expressive en même temps qu’un caractère dramatique. Un Concerto ? Plutôt trois scènes de chant aux profils singuliers, à l’écriture aussi parfaite qu’aventureuse. Et à la fin une interrogation. Comment ses deux opus peuvent-ils être aussi absent des répertoires des orchestres, nordiques ou pas ? (Discophilia - Artlainna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

"An important component in cpo’s meritorious Atterberg series". This is how klassik-heute described our release of the Piano Concerto and Rhapsody op. 1 by Kurt Atterberg (2073531). We are now completing our edition of his concertos with the Cello Concerto and the Horn Concerto. When the Swedish composer wrote these two concertos in the 1920s, he was already a very experienced musician known throughout Europe and active at home and on the international level. Since he was more intuitive than analytical as a composer, it is not always possible to apply traditional concepts to his works. However, one may understand the "movements" of the Cello Concerto as the representatives of the »normal« sonata form in which the motifs are reconfigured and then taken up again. In the Horn Concerto he employed the unusual combination of strings, piano, and percussion toward the purpose of producing a tonal phenomenon completely different from the Cello Concerto.wise the Horn Concerto adheres to the traditional form. The Allegro pathetico, for instance, is designed as a sonata movement and pervaded by characteristic horn signals. The soloist plays in the high range and has to demonstrate bravura, energy, and vitality.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Marc-André Hamelin joue Bolcom & Wolpe
Marc-André Hamelin joue Bolcom & Wolpe

Bruckner : Ave Maria, musique pour chœur et ensemble d'instruments à vent. Rademann.
Bruckner : Ave Maria, musique pour chœur et ensemble d'instruments à vent. Rademann.

Walter B. / Brahms, Strauss, Mozart : Ouvertures et valses.
Walter B. / Brahms, Strauss, Mozart : Ouvertures et valses.


Mendelssohn : Mélodies et duos, vol. 4. Broderick, Morrison, Grevelius, Asti.
Mendelssohn : Mélodies et duos, vol. 4. Broderick, Morrison, Grevelius, Asti.


Dvorák, Suk : Musique pour violon et piano. Suk, Barta, Simon, ambros, Untermüller.
Dvorák, Suk : Musique pour violon et piano. Suk, Barta, Simon, ambros, Untermüller.


American Polyphony. Œuvres vocales de Barber, Bernstein, Copland, Thompson. Layton.
American Polyphony. Œuvres vocales de Barber, Bernstein, Copland, Thompson. Layton.


Schütz : Symphoniae Sacrae I. Weser-Renaissance, Cordes.
Schütz : Symphoniae Sacrae I. Weser-Renaissance, Cordes.


Graener : Œuvres orchestrales, vol. 2. Albert.
Graener : Œuvres orchestrales, vol. 2. Albert.


Pärt : Musique chorale. Layton.
Pärt : Musique chorale. Layton.


Agricola : Die Hirten bei der Krippe, cantates de Noël. Solset, Arbouz, Mulroy, Willens.
Agricola : Die Hirten bei der Krippe, cantates de Noël. Solset, Arbouz, Mulroy, Willens.


Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.
Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.


Choralis Passeris. Musique polonaise pour violoncelle et cordes. Wrobel.
Choralis Passeris. Musique polonaise pour violoncelle et cordes. Wrobel.


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Janos Starker : Récital de violoncelle à Tokyo. Bach, Kodaly, Cassado.
Janos Starker : Récital de violoncelle à Tokyo. Bach, Kodaly, Cassado.


Friedrich Gernsheim : Concertos pour violon et orchestre. Roth, Zurl.
Friedrich Gernsheim : Concertos pour violon et orchestre. Roth, Zurl.


Hermann, Gershwin, Copland : Musique de chambre. The Nash Ensemble.
Hermann, Gershwin, Copland : Musique de chambre. The Nash Ensemble.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.


Claudio Arrau joue Liszt, Schumann et Weber : Concertos pour piano.
Claudio Arrau joue Liszt, Schumann et Weber : Concertos pour piano.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°65 - 11/2018
ClicMag n°65 - 11/2018
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.