FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Brilliant Classics  BRIL95674
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Antonio Bazzini : Intégrale des transcriptions d'opéras pour violon et piano. Caraman, Trebeschi.
Format : 5 CD Digibox
Durée totale : 05:04:16

Enregistrement : 01/11/2017
Lieu : Bernareggio
Pays : Italie
Prise de son : Studio / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95674
EAN : 5028421956749
Code Prix : DM022A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 28/11/2018

Genre : Classique
Transcriptions d'Opéras

Antonio Bazzini (1818-1897)/Vincenzo Bellini (1801-1835)
Transcriptions et paraphrases, op. 17
Casta Diva (Norma)
Quatuor, d'après I Puritani
Adagio, Variations et Finale sur un thème de Bellini "Les Capulets et les Montaigus"
Souvenir de Beéatrice de Tenda, op. 11
Fantaisie, op. 40 (La straniera)
Variations brillantes et Finale, op. 3 sur La Sonnambula
Souvenir de La sonambula, op. 19
Fantaisie n° 2 sur "La sonnambula", op. 26
Fantaisie de Concert, op. 27 "Il Pirata"

Antonio Bazzini (1818-1897)/Gaetano Donizetti (1797-1848)
Fantaisie dramatique sur l'air final de Lucia di lamermorr, op. 10
Transcriptions et Prahrases, op. 17
Variations brillantes sur plusieurs motifs (La figlia del reggimento)
Scènes et romance (Luccrezia Borgia)
Fantaisie sur la romance et un choeur (La favorita)
Fantaisie sur des motifs d'Anna Bolena, op. 24

Antonio Bazzini (1818-1897)/Alberto Mazzucato (1813-1877)
Fantaisie sur plusieurs thèmes de l'opéra Esmeralda, op. 8

Antonio Bazzini (1818-1897)/Giuseppe Verdi (1813-1901)
Fantaisie sur La Traviata, op. 50
Souvenir d'Attila
Fantaisie sur temi tratti da I Masnadieri

Antonio Bazzini (1818-1897)/Carl Maria von Weber (1786-1826)
Transcriptions et Praphrases, op. 17
Acte 2, Finale de Oberon

Antonio Bazzini (1818-1897)/Giovanni Pacini (1796-1867)
3 Fantaisies sur des motifs de "Saffo"

Anca Vasile Caraman, violon
Alessandro Trebeschi, piano

Le violoniste italien Bazzini, bien qu’auteur exclusif de musique instrumentale, tel Corelli un siècle et demi auparavant, ne pouvait pas échapper à son époque, et à la frénésie de l’opéra qui dominait principalement l’Italie tout au long du XIXe siècle, et au-delà. Les créations de ses collègues auteurs d’œuvres lyriques l’ont profondément marqué, depuis son plus jeune âge (la première paraphrase sur les Capulets et les Montaigus, d’après Bellini, date de 1833, alors que Bazzini n’avait que 16 ans !). On remarque d’ailleurs une très nette prédilection pour les compositeurs de la jeunesse du musicien : Bellini meurt alors que Bazzini n’a que 17 ans, Donizetti (qu’il connaissait personnellement) alors qu’il n’en a que 29. Weber décède quand il en a 8, l’année d’Oberon. La Saffo de Pacini est créée en 1840, Bazzini a 22 ans. Par contre, il semble imperméable au triomphes verdiens. Seule une tardive Fantaisie sur la Traviata, précédée d’un « Souvenir » d’Attila, et d’une fantaisie sur « I Masnadieri », témoignent de l’attrait de certaines mélodies du maître, de cinq ans son aîné… De même, l’Esmeralda de Mazzucato, compositeur bien oublié né en 1813 comme Verdi, date de 1838… Cet attrait marqué pour les mélodies de sa jeunesse comme source d’inspiration pour créer de nouvelles œuvres a plusieurs origines : les pots-pourris du siècle précédent ont laissé place à des « Variations brillantes », « Souvenir », « Réminiscences » et autres « Fantaisies » très en vogue chez les virtuoses soucieux de se mettre en vedette, et auprès de leurs auditoires friands de reconnaître leurs airs favoris sous une forme nouvelles ; le désir de s’approprier d’exquises mélodies en les adaptant à son propre instrument ; enfin, une forme de nostalgie pour une époque révolue, et probablement heureuse, de découverte de toutes sortes de créations musicales, doublé du désir de leur donner une nouvelle vie dans des réalisations personnelles. Le talent créatif, mais aussi technique et mélodique du jeune Bazzini, est restitué ici pour notre plus grand bonheur par la jeune mais très douée jeune violoniste roumaine Anca Vasile Caraman, qui se joue des difficultés parfois redoutables de ces pièces avec une aisance confondante, tandis que Alessandro Trebeschi au piano lui donne parfaitement la réplique. (Jean-Michel Babin-Goasdoué)

Unrivalled on disc: the first-ever complete set of Romantic-era transcriptions made by the most dazzling virtuoso of his day. In the generation after Paganini, Antonio Bazzini (1818-1897) sustained a peerless reputation for flying fingerwork and astonishing feats of legerdemain on the violin. As both a virtuoso violinist and composer, he was a product of his time and place, working in a musical culture dominated by opera. His ‘Dance of the Goblins’ has long been a mainstay of the recital repertoire for violinists seeking to send their audiences on their way with gasps of astonishment, but his transcriptions are much more developed and extensive pieces. They rework not only some of the defining passages of 19thcentury Italian opera, but many themes and arias that are now less familiar. Bazzini found in the operas of Bellini a particularly fruitful source of inspiration, writing no fewer than three separate fantasias on themes from La sonnambula through the course of his career, as well as pieces based on Norma, I puritani, La straniera, Beatrice di Tenda, Il pirata and (when he was just 16 years old) I Capuleti e i Montecchi: an astonishingly vivid and precocious piece of work, handled here with sovereign mastery by the young Romanian violinist Anca Vasile Caraman. Accompanied here by the Mantovan-born pianist Alessandro Trebeschi, Caraman is equally impressive in Bazzini’s extended, improvisatory reworkings of climactic moments in Lucia di Lammermoor and Anna Bolena by Donizetti. Having taken a cold attitude towards the young Verdi, Bazzini was later won over by the genius of La traviata, which resulted in a truly concertolike fantasia as well as no less technically demanding fantasias on Attila and I masnadieri. In these works, as in the three fantasies on themes from Pacini’s Saffo, Bazzini emulates Franz Liszt in venturing far beyond literal fidelity to the notes, towards an expressive fidelity to the original dramas.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Alexandre Glazounov : Symphonies n° 2 et 3 - Concerto pour violon - Stenka Razine. Milstein, Rozhdestvensky, Steinberg, Ansermet.
Alexandre Glazounov : Symphonies n° 2 et 3 - Concerto pour violon - Stenka Razine. Milstein, Rozhdestvensky, Steinberg, Ansermet.

Alfredo Piatti : Musique pour violoncelle et piano - Mélodies. Klisowska, Noferini, Plano.
Alfredo Piatti : Musique pour violoncelle et piano - Mélodies. Klisowska, Noferini, Plano.

César Franck Edition.
César Franck Edition.


Johann Kuhnau : L'œuvre sacrée, vol. 4. Meyer.
Johann Kuhnau : L'œuvre sacrée, vol. 4. Meyer.


Schumann : Manfred, op. 115. Delius : Sea Drift. Schuricht.
Schumann : Manfred, op. 115. Delius : Sea Drift. Schuricht.


Ignacy Jan Paderewski : Œuvres pour piano. Sobczak.
Ignacy Jan Paderewski : Œuvres pour piano. Sobczak.


Mendelssohn : Concertos pour piano n° 1 et 2. Serkin, Kyriakou, Ormandy, Swarowsky.
Mendelssohn : Concertos pour piano n° 1 et 2. Serkin, Kyriakou, Ormandy, Swarowsky.


Miaskovski : Intégrale des sonates et petites pièces pour piano. McLachlan.
Miaskovski : Intégrale des sonates et petites pièces pour piano. McLachlan.


Tansman : Œuvres pour violoncelle et piano. Cracow Duo.
Tansman : Œuvres pour violoncelle et piano. Cracow Duo.


César Franck : Quatuor à cordes - Quintette pour piano. Jumppanen, Quatuor Danel.
César Franck : Quatuor à cordes - Quintette pour piano. Jumppanen, Quatuor Danel.


Bruch : La Lorelei. Kaune, Hinterdobler, Mohr, Rootering, Blunier.
Bruch : La Lorelei. Kaune, Hinterdobler, Mohr, Rootering, Blunier.


Stanislaw Moniuszko : Mélodies pour baryton et piano. Skrla, Mikolon.
Stanislaw Moniuszko : Mélodies pour baryton et piano. Skrla, Mikolon.


Haendel : Neuf suites pour piano. Sangiovanni.
Haendel : Neuf suites pour piano. Sangiovanni.


Johann Kuhnau : Intégrale de l'œuvre sacrée, vol. 3. Meyer.
Johann Kuhnau : Intégrale de l'œuvre sacrée, vol. 3. Meyer.


Castelnuovo-Tedesco : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Bianchi, Quatuor Aron.
Castelnuovo-Tedesco : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Bianchi, Quatuor Aron.


H. et C. Baermann : Musique pour clarinette et piano. Zingales, Pogdoreanu.
H. et C. Baermann : Musique pour clarinette et piano. Zingales, Pogdoreanu.


Karl Goldmark : Quintettes pour piano. Triendl, Quatuor Sine Nomine.
Karl Goldmark : Quintettes pour piano. Triendl, Quatuor Sine Nomine.


Cazzati, Cossoni : La musique à Bologne en 1660. Ensemble Philomène.
Cazzati, Cossoni : La musique à Bologne en 1660. Ensemble Philomène.

Commander ce produit

16,08 €
Prix catalogue : 22,98 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°68 - 02/2019
ClicMag n°68 - 02/2019
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.