FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  DIAP106
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Albert Roussel : Suite en fa - Sinfonietta - Symphonie n° 3 - Deux poèmes - Sérénade - Trois pièces. Piau, Moraguès, Lefébure, Paray, Tzipine, Bernstein.
Diapason d'Or
Diapason de septembre 2018
Critique de François Laurent
Page n° 72
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 01:19:24

Enregistrement : 1949-2000
Pays : Etats-Unis/Royaume-Uni/France
Prise de son : Stereo

Label : Diapason
Référence : DIAP106
EAN : 3701025805508
Code Prix : DM006B

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 31/10/2018

Genre : Classique
Albert Roussel (1869-1937)
Suite en fa, op. 33
Rossignol, mon mignon
Sérénade pour flûte, violon, alto, violoncelle et harpe, op. 30
Sinfonietta pour orchestre à cordes, op. 52
Trois pièces pour piano, op. 49
Ciel aer, et vens
Symphonie n° 3, op. 42

Sandrine Piau, soprano
Michel Moraguès, flûte
Yvonne Lefébure, piano
Detroit Symphony Orchestra
Paul Paray, direction
The Melos Ensemble of London
Orchestre de la Société des concerts du Conservatoire
Georges Tzipine, direction
New York Philharmonic
Leonard Bernstein, direction

Albert Roussel (1869-1937) a vingt-cinq ans, en 1894, lorsqu’il renonce à une carrière toute tracée d’officier de marine (il a navigué jusqu’en Cochinchine et aux Indes) pour entamer de sérieuses études musicales : il s’installe à Paris, prend des leçons auprès d’Eugène Gigout, puis devient l’élève de Vincent d’Indy à la Schola Cantorum. La maîtrise du contrepoint qu’il y acquiert (puis enseigne) n’assèche en rien une inspiration aussi personnelle que colorée. Joyau de son oeuvre pour orchestre, la Suite en fa (1926) est emblématique d’une écriture vigoureuse : Paul Paray élance les lignes anguleuses du Prélude comme personne (et quels cuivres !), rend à la Gigue ses sonorités de kermesse, équilibre souplesse et ferveur dans la Sarabande. Comme les Deux poèmes de Ronsard (1924), où Roussel entrelace un soprano et une flûte volubile, la Sérénade (1925) pour flûte, harpe, violon, alto et violoncelle s’envole vers des sphères plus éthérées : des ostinatos arachnéens servent d’écrin à un Andante qui n’est que frémissement et caresse sous les doigts du Melos Ensemble of London. Les Trois pièces op. 49 (1933), chapeautant la production pour piano de Roussel ne tendentelles pas la main au groupe des Six ? Une toccata puis une espiègle valse polytonale (Yvonne Lefébure s’y amuse avec les incessants changements de rythmes et de nuances) débouchent sur un scherzo où un bref soupir est aussitôt balayé. C’est à Jane Evrard et son Orchestre féminin de Paris que le compositeur destine une Sinfonietta pour cordes tout ce qu’il y a de plus… virile : le crescendo douloureux de son Andante s’enchaîne à un tourbillon d’énergie, pour lequel Georges Tzipine fait crépiter les archets de la Société des concerts du Conservatoire. Roussel lui-même plaçait au sommet de son oeuvre sa Symphonie no 3, dont la création ouvrait, en 1930, les festivités du cinquantième anniversaire du Boston Symphony (précédant ainsi la Symphonie no 4 de Prokofiev, la Symphonie de psaumes de Stravinsky, les Métamorphoses de Respighi…). Pour la richesse de ses coloris, la fermeté des lignes, la beauté de la prise de son, c’est une autre phalange américaine, le New York Philharmonic, que nous avons choisie. Qui, mieux que l’insaisissable Leonard Bernstein, pouvait traduire « les brusques alternances de l’allégresse, de la méditation, du rêve, de la fulguration inquiète qui marquent l’art roussélien » (Fred Goldbeck) ? (François Laurent)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
La discothèque idéale de Diapason, vol. 13 / Verdi : Les grands opéras, vol. 1.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 13 / Verdi : Les grands opéras, vol. 1.

Purcell : If music be the food of love, mélodies. Bott, Gauvin, Argenta, Bonney, Smith, Dawson, Hughes, Elliott, Agnew, Deller, Crook.
Purcell : If music be the food of love, mélodies. Bott, Gauvin, Argenta, Bonney, Smith, Dawson, Hughes, Elliott, Agnew, Deller, Crook.

Vivaldi : Les Quatre Saisons. Podger, Brecon Baroque.
Vivaldi : Les Quatre Saisons. Podger, Brecon Baroque.


Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.
Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.


Leonard Bernstein dirige Schumann, Beethoven, Mendelssohn, Dvorák, Tchaikovski, Ravel et Gershwin.
Leonard Bernstein dirige Schumann, Beethoven, Mendelssohn, Dvorák, Tchaikovski, Ravel et Gershwin.


Le Quatuor Amadeus joue Schubert, Mozart et Haydn.
Le Quatuor Amadeus joue Schubert, Mozart et Haydn.


Domenico Zipoli : Intégrale de l'œuvre pour clavier. Guandalino, Farabollini.
Domenico Zipoli : Intégrale de l'œuvre pour clavier. Guandalino, Farabollini.


Debussy : Estampes, Images I et II, Children's Corner, 5 Etudes. Bavouzet, Meyer, Cortot, François, Horowitz, Haskil.
Debussy : Estampes, Images I et II, Children's Corner, 5 Etudes. Bavouzet, Meyer, Cortot, François, Horowitz, Haskil.


Vivaldi : L'Estro Armonico. 12 concertos, op. 3. Ensemble I Musici.
Vivaldi : L'Estro Armonico. 12 concertos, op. 3. Ensemble I Musici.


Liszt : Œuvres pour piano. Pierdomenico.
Liszt : Œuvres pour piano. Pierdomenico.


Giovanni Sgambati : Symphonies n° 1 et 2. Rudner.
Giovanni Sgambati : Symphonies n° 1 et 2. Rudner.


Arrigo Boito : Mefistofele. Siepi, Del Monaco, Tebaldi, Serafin.
Arrigo Boito : Mefistofele. Siepi, Del Monaco, Tebaldi, Serafin.


Federigo Fiorillo : Concerto pour violon - Sinfonias concertantes. Accademia d'Archi Arrigoni, Mason.
Federigo Fiorillo : Concerto pour violon - Sinfonias concertantes. Accademia d'Archi Arrigoni, Mason.


Sonates pour piano russes, vol. 1 : Balakirev, Glazounov, Kosenko. Maltempo.
Sonates pour piano russes, vol. 1 : Balakirev, Glazounov, Kosenko. Maltempo.


Teresa Berganza : Les jeunes années. Gibson, Bonynge.
Teresa Berganza : Les jeunes années. Gibson, Bonynge.


Sergei Bortkiewicz : Concertos pour piano n° 2 et 3. Doniga, Porcelijn.
Sergei Bortkiewicz : Concertos pour piano n° 2 et 3. Doniga, Porcelijn.


Bach : L'Offrande musicale. Solistes de l'Orchestre Baroque de Turin, Ensemble Sol Invictus.
Bach : L'Offrande musicale. Solistes de l'Orchestre Baroque de Turin, Ensemble Sol Invictus.


Verdi : Macbeth. Warren, Rysanek, Bergonzi, Hines, Leinsdorf.
Verdi : Macbeth. Warren, Rysanek, Bergonzi, Hines, Leinsdorf.

Commander ce produit

5,00 €
Prix catalogue : 7,15 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°66 - 12/2018
ClicMag n°66 - 12/2018
Infos label
Diapason
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.